• Sophie Grosjean

L'Euro numérique : d'ici 5 ans

Le 13 janvier, la Présidente de la Banque centrale européenne (BCE), Christine Lagarde, a déclaré : « je pense que l'on aura un euro numérique et dans pas plus de cinq ans ».

L'Euro numérique, émis par la BCE, serait une monnaie électronique à disposition des particuliers et des entreprises, parallèlement aux traditionnels billets et pièces.

En effet, « les Européens se tournent de plus en plus vers le numérique dans leurs modes de consommation, d’épargne et d’investissement. Notre rôle consiste à préserver la confiance dans la monnaie. Cela suppose de veiller à ce que l’euro soit adapté à l’ère numérique.» (C Lagarde)

L'Euro numérique (i) viendrait en soutien des efforts européens pour plus d'innovation dans le secteur des paiements de détail, (ii) renforcerait tant la souveraineté financière de l'Europe que (iii) le rôle international de l’euro.

Plusieurs questions restent en suspens, mais le principe de l'euro numérique semble adopté, couplé d'un contrôle en dernier ressort de la BCE. Si l'assise juridique du dispositif est à déterminer, l'infrastructure d’arrière-plan de ce dernier fait l'objet de plusieurs scenarii : mi-2021, les experts devront décider si la centralisation ou la décentralisation partielle est à privilégier. Dans le premier cas, l'ensemble des transactions bancaires seraient consignées dans le registre de la BCE ; dans le second cas, un euro numérique au porteur serait émis afin que "les utilisateurs et/ou les intermédiaires supervisés se voient confier une partie des responsabilités".


Affaire à suivre...


Sources :

Report on a digital euro (europa.eu)

https://www.ecb.europa.eu/euro/shared/img/digitaleuro/digital-euro_infogrx_A_web.en.svg

Posts récents

Voir tout